L’argentique for the very first time

Je vous parlais il y a peu du Sea+Feel, ce workshop fantastique en belle compagnie, et des découvertes, des échanges, du paysage…

Céline et Michaël avaient eu la gentillesse d’amener quelques appareils argentiques pour prêter, à ceux que le jeu prêteraient. Pas vraiment rassurée, je me suis dit “ready or not, here I come”.

Deux modèles, Hugo et marie de leurs petits noms, ont posé pour nous. L’exercice était simple: 5 minutes, top chrono. Le temps, c’est une contrainte que je prends tout à fait différemment car la temporalité est cruciale dans ma photographie. Je ne crois pas au fast-shot tout comme je ne crois pas au fast-food.  Mais là c’était différent: deux contraintes, le temps et l’argentique pour soudainement aborder cet exercice comme un test, un essai, un brouillon formateur. Et voici mes brouillons. Je les aime bien… perfectibles évidemment. Mais uniques, furtifs, précieux.

Céline à eu la gentillesse de me laisser son appareil pour le reste de mon séjour que j’avais étendu sur place pour découvrir la région. Merci à elle pour ces autres clichés,  je me souviens presque de mon cœur qui s’accélérait avant de déclencher. A chaque fois. Une jolie sensation. Merci pour cela.

Bonne semaine à vous 🙂

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *